L'équipe

"Rénovons dans le bon sens"

Mario Genty:

Je suis le gérant de l'entreprise, j'ai depuis toujours un appétit puissant pour la technique, les matériaux.. ce gout pour la conception et la construction m'a mené d'abord vers un diplôme de charpentier de marine.

A Lyon, Caen, Nantes, Dinan, Rennes, j'ai ensuite exploré les métiers du bâtiment dans des entreprises de toute tailles ( TPE, PME, industriels) en rénovation ainsi que dans le secteur de la construction de maison ossature bois.

Petit à petit Les enjeux environnementaux liés au secteur du bâtiment émergent en moi. Je comprends qu'il est tant de stopper la construction de maisons, les sols n'en veulent plus, la biodiversité non plus. je sens en moi le besoin de donner du sens à mon travail et de pouvoir m'exprimer dans ma profession. Je décide alors de me mettre à mon compte en 2015 en orientant l'activité sur la rénovation des logements avec des matériaux écologiques.

J'expérimente alors cette nouvelle aventure qu'est l'artisanat, l'entreprenariat.. Je m'y épanouie pleinement, la palette de taches et missions variées inhérentes à l'artisanat me permet de m'émanciper dans mon travail ( technique, organisationnelle et commerciale).

Aussi, progressivement, je commence a ressentir des incohérences sur les chantiers qui de toute évidence ne permettent pas de faire des travaux performants et réduire les consommations d'énergie des logements.

En 2018, Je découvre les travaux de l'institut Négawatt et plus précisément ceux de Dorémi sur la rénovation performante accessible à tous. C'est une révélation; Je ne suis pas seul a observer des incohérences sur les chantiers. je découvre donc la possibilité de faire autrement, mieux, plus efficacement. Sentir que d'autres acteurs se bougent sur ces sujets majeurs me donnent de l'énergie pour aller plus loin.

En 2021 après 5 années à mon compte, je ressens le besoin de travailler en collectif et mon expérience passée me donne confiance pour diffuser plus massivement ces nouvelles pratiques de rénovation performante. Je décide donc d'embaucher et cherche des associers pour porter cette nouvelle dynamique avec moi. En parallèle je démarre la formation/accompagnement de groupement d'artisans sur le bassin rennais pour réaliser des rénovations performantes.

Ma devise: "rénovons dans le bons sens".


Plamena Stoyanova:


C’est moi la fille dans l’entreprise 😊. Avec joie j’ai remplacé les talons aiguille et les jupes avec chaussures de sécurité et bleu de travail, je me sers plus souvent de mon mètre à ruban que du rouge à lèvre et es machines électroportatives sont mes jouets préférés.

J’ai grandi dans un cadre familial très manuel et pris beaucoup de plaisir lors de la réalisation de divers projets de rénovation. Peu après mon arrivée en France il y a 10 ans j’ai rejoint la grande école des Compagnons du Devoir où j’ai découvert le métier de menuisier. Cette période d’apprentissage a été une véritable richesse au niveaux professionnel et humain. Ensuite j’ai intégré une école de BTP où le béton coule à flot mais personne ne se soucie de l’environnement. C’est à ce moment-là pour la première fois je me suis demandée : « pourquoi nous continuons de bâtir sachant qu’il y a tant à rénover ? » et « comment agir plus en adéquation avec une telle nécessité de sobriété énergétique ? ».

Ces deux questions ont été un tournant vers la construction écologique et l’utilisation des éco-matériaux. Une licence dans le domaine m’a permis de mieux comprendre le « comment » et le « pourquoi » et à l’issue de cette formation la raison d’être de l’entreprise Genty Construction a littéralement raisonnée en moi. RÉNOVATION PERFORMANTE 🡺 habitat sain, qualité de l’air, pérennité du bâtis, économies d’énergie, faible impact environnemental… Est-ce accessible à tous aujourd’hui ? Eh bien, j’y crois fort !

Appliquant mes connaissances techniques sur les chantiers, je m’épanouie tout autant dans les relations avec nos clients et nos fournisseurs que dans lors l’organisation des projets.

La qualité de notre vie passe par la qualité de nos habitats.






Nicolas Mallet: